France Etats-Unis Midi-Pyrénées

You are invited to the panel discussions of the 15th International F. Scott Fitzgerald Society Conference : Place and Placelessness.

When :

Tuesday, 6/25 – 9:00AM to 6:00PM
Wedneday, 6/26 – 8:00AM to 5:45PM
Thursday, 6/27 – 8:30AM to 12:15PM
Friday, 6/28 – 8:00AM to 4:45PM

Where : Maison de la Recherche, Université Toulouse – Jean Jaurès
Rooms D29, D30, D31, F417

Considering the more peripheral role held by this region in Scott’s and Zelda’s lives and writings, the theme for the conference is “PLACE AND PLACELESSNESS.” As Fitzgerald wrote in the 1930 story “One Trip Abroad,” “Every place is the same…. The only thing that matters is who’s there…. The place itself really never matters.” The topic and quote remind us that the Fitzgeralds never owned a place of their own and conjure up the distinctive motifs of expatriation and exile, moorings vs. wanderings, rootedness vs. aimlessness, location vs. dislocation. Since place can be considered as space invested with personal or collective meaning, its referent is paradoxically bound to be subjective and volatile. The conference theme is also an invitation to explore the role of in-between places in the Fitzgeralds’ works, especially fixed places of transit like hotels, bars, harbors, airports, clinics, as well as mobile spaces like taxis, cars, liners or planes.

————————

Vous êtes invités aux débats du Colloque F. Scott Fitzgerald : Place and Placelessness. 

Date et Heure :

Mardi, 25/6 – 9h à 18h
Mercredi, 26/6 – 8h à 17h45
Jeudi, 27/6 – 8h30 à 12h15
Vendredi, 28/6 – 8h à 16h45

Lieu : Maison de la Recherche, Université Toulouse – Jean Jaurès
Salles D29, D30, D31, F417

Le thème du congrès sous l’égide de la Fitzgerald Society est « Place and Placelessness in F. Scott Fitzgerald’s fiction. » Comme l’écrivait Fitzgerald dans la nouvelle publiée en 1930 « One Trip Abroad, » : La seule chose qui compte, c’est qui est là […] L’endroit lui-même n’a jamais vraiment d’importance. » Le sujet et la citation nous rappellent que les Fitzgerald n’ont jamais été propriétaires d’un bien immobilier et évoquent les motifs particuliers de l’expatriation et de l’exil, de l’errance, de la dislocation spatiale et psychologique. Puisque le lieu peut être considéré comme un espace investi d’une signification personnelle ou collective, son référent est paradoxalement lié à la subjectivité et la volatilité. Le thème du congrès est aussi une invitation à explorer le rôle des lieux intermédiaires (les non-lieux augéens) dans l’œuvre des Fitzgerald, en particulier les lieux de transit tels que les hôtels, les bars, les ports, les aéroports, les cliniques, les taxis, les voitures, les avions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.